Questions sur la rencontre Etre-Humain-Cheval

"Tous les cavaliers aspirent à ne faire qu’Un avec leur cheval, mais de quoi parlons- nous exactement lorsque nous parlons d’Unité ?

Parlons- nous d’un sentiment, d’une émotion, d’une sensation, d’un état d’être ? Parlons- nous d’une illusion ou d’une chose bien réelle ? L’unité est-elle physique, psychique, énergétique, spirituelle ou tout à la fois ? Pouvons-nous rencontrer l’unité avec son cheval sans la conscience de notre propre unité, et sans la conscience de nos sens qui nous relient à tout ce qui nous entoure ?

Je m'interroge.

Est-ce que je suis vraiment conscient de ce que je demande à mon cheval, de ce que je fais dans et de ma vie, de comment je me comporte avec mon entourage, et quelle est ma responsabilité dans les ennuis que je traverse avec mon cheval et avec toutes les situations difficiles qui me rencontrent ?

Quelle influence est-ce que ma présence, mes attitudes et mes réactions exercent sur mon cheval et mon entourage ?
Ai-je conscience de mon corps en mouvement ? Suis-je capable de sentir chaque millimètre de mon corps, jusqu’à ma structure osseuse ?

Qu'est-ce que la verticalité innée ? Où s’organise cette verticalité dans mon corps, comment la maintenir dans le mouvement, et comment trouver avec précision la posture intérieure et extérieure qui ne dérange absolument pas la locomotion naturelle de mon cheval ?

Suis-je capable d’arrêter mon cheval sans l’aide des rênes, sans l’aide d’un mouvement du corps, ni d’un code, juste en pénétrant l’immobilité intérieure ? Qu'est-ce que l’immobilité intérieure, cette absence d’action, cette absence de vouloir, cette absence de volonté de contrôler l’Autre, cette absence de quête de résultat et enfin cette absence d’espoir que mon cheval s’arrête.

Suis-je capable de ne pas me laisser distraire par le comportement de mon cheval ou de l'entourage, et rester sereinement présent dans l'action ? Suis-je capable de définir clairement et très précisément une intention et la communiquer à mon cheval sans avoir recours à la force ?

Je pourrais encore énoncer les milliers de questions que les chevaux m’ont imposées par leur posture authentique avant de m’offrir la rencontre la plus sacrée qu’il soit de vivre entre deux êtres.

Si comme moi, vous vous êtes ou vous vous posez ce genre de question en toute humilité, et si des réponses se sont manifestées dans votre corps et votre être tout entier, vous avez peut-être alors déjà goûté à l’Unité, cet état de joie profonde qui anime toutes vos cellules, cette communion d’Âme à Âme, vide de conditionnement, de croyance, de contrôle et pleine d’une action esthétique digne de ce nom. Et si vous l’avez vécu, vous êtes alors passé(e) de l’état du cavalier à l’état du Centaure, cet état si mystérieux et délicieux à la fois.

Si vous vous posez ce genre de question et que vous n’avez pas encore trouvé cette unité, vous êtes sur la Voie, ne désespérez jamais ! Les chevaux sont infiniment dévoués ; ils attendent patiemment que nous comprenions les enjeux profonds de notre relation avec eux. Vous rencontrerez, sur votre chemin de vie, des chercheurs comme vous qui vous offrirons des pistes de réflexion transformatrices. Continuez à vous poser les bonnes questions et cherchez les réponses dans votre for intérieur."

Christine Agassis